Soirée VideoFID 25 nov Rozier

 
SOIREE DU MARDI 25 NOVEMBRE 2008

Le FIDMarseille est heureux de vous proposer dans le cadre des soirées VidéoFID une Carte blanche à Extérieur Nuit, Œuvres pour la télévision de Jacques Rozier, le mardi 25 novembre 2008 à 20h00 dans ses locaux, en présence de Jacques Rozier (s.r).

Cette soirée s'incrit dans la programmation TOUT JACQUES ROZIER - 2ème PARTIE, proposée à Marseille par Extérieur nuit. Téléchargez ici le programme complet

Séance animée par Michèle Berson et Nicolas Féodoroff.


PAF 3 €. Réservation recommandée, verres inclus.

  
 

MARKETING MIX
de Jacques Rozier (1978 / 15’ / coul.)
émission «Contes modernes» (17.12.1979) produite par Pascale Breugnot
avec Bernard Menez, Bernard Dumaine, Maurice Vallier, Jean-Claude Bouillaud, Lydia Feld, Johny Pigozzi
Un cadre commercial aux dents longues, frais émoulu des Ecoles où on l’a formé aux méthodes modernes de gestion et de marketing, pense imposer à l’entreprise qui vient de l’embaucher une nouvelle méthode de stratégie de marché. Le Directeur Commercial et le PDG le convoquent pour l’auditionner sur sa conception des choses.

 
LETTRE DE LA SIERRA MORENA / LETTRE D’UN CINEASTE
de Jacques Rozier (1983 / 20’ / coul. )
dans la série Lettres de Cinéastes de l’émission «Cinéma Cinémas» (08.06.1983)
de Claude Ventura / Michel Boujut / Anne Andreu
avec Fabrice Lucchini, Maurice Risch, Lydia Feld, Pierre Lebret, Yves Afonso,Luis Rego, Michèle Brousse
Deux aspirants réalisateurs de film, un cinéaste Don Quichotte (Fabrice Lucchini), un cinéaste Sancho Pança (Maurice Risch), s’opposent quant aux méthodes (obtention ou non de l’avance sur recettes, moyens de tournage, choix des acteurs) et se renvoient à la tête différents arguments, évidemment illustrés.
«Je me suis amusé à retourner des fragments minuscules de «Hôtel du Nord» et de «La Femme du boulanger». Yves Afonso (qui à ce moment-là n’a pas encore tourné «Maine Océan» vient se plaindre de ne pas exister en tant que Marcel Petitgas, marin-pêcheur de l’île d’Yeu et en rend responsables les systèmes traditionnels). Luis Rego vante ses propres mérites. Salut final des interprètes… et du metteur en scène.»
Jacques Rozier.


VIVE LE CINEMA / JEANNE MOREAU
de Jacques Rozier (1972 / 50' / nb) émission «Vive Le Cinéma» n°2
(26.03.1972)
Le principe de l’émission «Vive le Cinéma», conçue par André S. Labarthe et Janine Bazin, était de demander à une personnalité de parler de façon musardière de l’actualité cinématographique, actualité prise dans son sens large: pas forcément les  films qui sortent, mais les films qui se tournent, qui se montent, où le passage à Paris  de diverses personnalités.
On voit donc Jeanne Moreau en conversation avec Catherine Breillat pour inaugurer  une nouvelle salle de projection à l’Espace Cardin, Barbet Schroeder et Nestor  Almendros de retour de tournage, Philippe de Broca en post-synchronisation, Bertucelli  en enregistrement de musique, Jerry Lewis de passage au George V (et au Cirque  d’Hiver) pour préparer un film sur un  clown.
Le film raconte aussi l’histoire de son propre tournage: Jeanne Moreau contacte au  téléphone Orson Welles, on discute et décide du lieu: le Ritz, ainsi que des moyens  techniques. Orson Welles répond: il envoie un télégramme disant d’accord, annonçant  sa venue au Ritz à 20h30. A l’heure dite, il arrive avec son grand manteau sombre et sa  boîte à cigares, Jeanne et lui s’asseyent autour d’une petite table pour dîner et discutent de la carrière d’Orson, qui s’exprime en français et révèle quelques histoires inédites.

 
 

 

 

 

FaLang translation system by Faboba