SÉLECTION OFFICIELLE / COMPÉTITION FRANÇAISE   FIDMARSEILLE 2015
première mondiale
   
 

FI RASSI ROND-POINT
Dans ma tête un rond-point

Hassen Ferhani

GRAND PRIX DE LA COMPÉTITION FRANÇAISE
MENTION SPÉCIALE DU PRIX DU GROUPEMENT NATIONAL DES CINÉMAS DE RECHERCHE
  Algérie/France/ Qatar /Liban / Pays Bas
2015
Couleur
HD, Dolby
Stereo (SR)
100’

Version originale
Arabe
Sous-titres
Anglais
Scénario
Hassen Ferhani
Image
Hassen Ferhani
Montage
Myriam Aycaguer, Narimane Mari, Hassen Ferhani, Corentin Doucet
Son
Djamel Kerkar, Antoine Morin
Avec
Youcef, Hocine, Ali Bey, Ali et Madame Dalila, Halim, Sadek, Amine

Production
Allers Retours Films, Centrale Electrique

Filmographie
– Tarzan, Don Quichotte et Nous,
2013
– Afric Hotel, 2010
– Les Baies d’Alger, 2006
En dépit du titre, le décor ne contient aucun élément routier, c’est dans un abattoir à Alger que nous nous trouvons. Retenu à l’intérieur d’un tel cadre si fréquemment décrit par le cinéma, on pourrait s’attendre au spectacle de la cruauté (mot qui, on le sait, signifie littéralement sang qui coule). Il n’en est rien. L’abattoir est avant tout ici un huis-clos, c’est-à-dire la scène d’un théâtre, où évoluent quelques personnages qui y ont élu résidence. Les héros, ce sont eux, ces hommes (car cet univers est exclusivement masculin), jeunes et moins jeunes, et aucun bœuf, mort ou vif, ne vient leur voler la vedette. On se souvient du Tarzan, Don Quichotte et nous (FID 2014), où le jeune Hassen Ferhani maniait déjà avec virtuosité, humour et précision, une caméra désireuse de décrire, plutôt qu’un contexte élargi, des figures chaque fois singulières. Davantage encore ici, si quelque chose d’un portrait de groupe est visé, c’est après avoir laissé la place à chaque personnage pour exister dans sa complexité, dans sa fragilité, dans son innocence comme dans la science qui est la sienne, à l’exemple de cet ouvrier-conteur qui discute gravement sur le choix du titre du fi lm en train de se faire. (JPR)
Entretien avec Hassen Ferhani à propos de DANS MA TÊTE UN ROND-POINT paru dans le quotidien du FIDMarseille du 3 juillet 2015.
 
 
 
 
FaLang translation system by Faboba