Wang Bing

 

Wang Bing

 
   > FIDCampus2014  
 

Wang Bing est né en 1967 à Xi’an. Il a étudié la photographie aux Beaux-Arts de Shenyang, la ville industrielle que, des années plus tard, il filme dans A l'Ouest des rails. Après les Beaux-Arts, il est admis à l'Académie de cinéma ; il découvre le cinéma d’Antonioni, de Bergman, de Pasolini. Il a une admiration particulière pour André Tarkovski. Au cours des années 1990, il gagne sa vie en tant que cadreur, assistant, cameraman. Le système du cinéma et de la télévision ne lui convienne pas. Il se rend rapidement compte qu'il ne peut pas évoluer à l'intérieur du système. Il décide d'en sortir et d'autoproduire ses propres films.

En 2002, il réalise À l’Ouest des rails, documentaire de neuf heures consacré à la fin d’une immense zone industrielle de la Chine. La deuxième et troisième partie de ce triptyque, sorti en salles en 2014, a reçu le Grand Prix FIDMarseille 2013. Ce film est aujourd’hui considéré à la fois comme un chef-d’œuvre et comme un emblème des possibilités offertes par l’avènement du numérique. Il ne cesse ensuite de travailler de la même façon, clandestinement et en s’attachant à des sujets pour le moins difficiles : la répression «anti-droitière» (Fengming, chronique d’une femme chinoise et Le Fossé), l’extrême pauvreté (L’Homme sans nom et Les Trois Sœurs du Yunnan), la vie au sein d’un hôpital psychiatrique (‘Til Madness Do Us Part).

En avril et mai 2013, le Centre Pompidou de Paris consacre à Wang Bing une grande exposition qui a le droit à une ovation unanime de la critique et du public.  

 

 
     
FaLang translation system by Faboba