SÉLECTION OFFICIELLE / COMPÉTITION FRANÇAISE   FIDMARSEILLE 2013

première mondiale / compétition premier

   

LA BUISSONNIÈRE

Jean-Baptiste ALAZARD

Lauréat du Prix Georges de Beauregard National

 

FRANCE
2013
Couleur, N&B
HD
58’

Version originale
Français
Sous-titres
Anglais
Image
Jean-Baptiste Alazard
Son
Jean-Baptiste Alazard
Montage
Julie Borvon
Avec
Martin Chédaille, Julien «Zéphir» Butignol

Production et distribution
La France entière

Filmographie
– MOUSSEM LES MORTS, 2010
– MITTELWERK EXPRESS, 2010
– MA BANDE MAGNÉTIQUE ARRIÈRE, 2009
– LE CINQUIÈME QUARTIER, 2008

Deux jeunes hommes, au volant d’une voiture, sillonnent la campagne française à la faveur de l’été. À la recherche de l’idéal, ils nous entraînent ici et là, dans un champ de pavots la nuit, dans une fête alcoolisée d’un village, devant un camion pizzeria, sur la plage, dans un repas de famille, et ainsi de suite, sans que cela dessine une géographie définie, et sans que cela construise un semblant de certitude. C’est qu’ils sont en réalité le prétexte à la caméra de Jean-Baptiste Alazard, pour ce premier longmétrage virtuose, pour emprunter elle aussi les sentiers de traverse de l’école buissonnière du cinéma. Ces deux écoliers de la vie au grand air deviennent le moteur et le motif d’une traversée qui est avant tout l’exploration des possibilités de la fabrique d’images, une fois celle-ci affranchie des devoirs narratifs, des punitions psychologiques et des retenues des repérages. Ici, la soif de filmer est manifeste, c’est celle de filer devant, de tirer parti des ombres et des lumières, des lignes suggérées par tout ce qui s’offre à voir.

Jean-Pierre Rehm

Entretien avec Jean-Baptiste Alazard au sujet de LA BUISSONNIÈRE paru dans le quotidien du FIDMarseille du 3 juillet 2013
FaLang translation system by Faboba