SÉLECTION OFFICIELLE / COMPÉTITION INTERNATIONALE   FIDMARSEILLE 2013

première mondiale

   

THE JOYCEAN SOCIETY

 

Dora GARCIA

 

BELGIQUE
2013
Couleur
HD
53’

Version originale
Anglais
Sous-titres
Français
Image
Arturo Solis
Son
Laszlo Umbreit
Montage
Inneke Van Waeyenberghe, Dora Garcia & Thomas Depas
Avec
Fritz Senn, Sabrina Alonso, Ron Ewart, Tad Lauer, Hansruedi Isler M.D., Mary Moore, Seamus Hughes, Janos Biro,  Walter Albrecht, Andrea Matha, Marc Emmenegger, Gabi Schneider, Sylvia Herzig, Andreas Flückiger, Dora García, Jan Mech & Geert Lernout

Production et distribution
Auguste Orts

Filmographie
– THE INADEQUATE, 2011
– THE DEVIANT MAJORITY, 2010
– JUQUERI, 2010
– JUST BECAUSE EVERYTHING IS DIFFERENT IT DOES NOT MEAN THAT ANYTHING HAS CHANGED, 2008
– HOTEL WOLFERS, 2007
– ZIMMER, GESPRÄCHE, 2006
– THE GLASS WALL, 2003
– THE BREATHING LESSON, 2001

Non sans ironie, ni bravade, James Joyce l’avait prédit : son Finnegans Wake alimenterait une usine à gloses pour plusieurs siècles. C’est à l’intérieur d’une de ses usines, ces fameux « cercles de lecture » (reading circles), que nous entraîne Dora Garcia. Familière des jeux à tiroirs avec l’interprétation (on se souvient de ses films précédents, montrés ici), elle a choisi un décor simple : une petite pièce qu’on ne quittera pas, garnie de livres et de posters du maître, où des amateurs passionnés par le grand oeuvre de l’Irlandais se donnent rendez-vous régulier pour passer patiemment, un mot après l’autre, page après page, le texte de Joyce par le menu. À la fois férus et avertis, aucun d’entre eux n’est pourtant spécialiste professionnel : ce pourrait être une réunion religieuse informelle autour d’un livre sacré, le sérieux, la méthode scrupuleuse y président également. Mais pour dévote d’allure, l’entreprise reste ici laïque. Et réjouie. Et joueuse. Ce texte de Joyce, on le sait, a la particularité d’avoir programmé et son illisibilité et sa traduction infinie, et sa folie et son arraisonnement, et sa transparence interdite et son appel à l’autre reconduit. Comme frappés d’un mal secret et adulé, ces lecteurs s’émerveillent de l’étrangeté d’un exercice pourtant partagé : parler.

Jean-Pierre Rehm

Entretien avec Dora Garcia à propos de THE JOYCEAN SOCIETY paru dans le quotidien du FIDMarseille du 4 juillet 2013.
FaLang translation system by Faboba