2012 écrans parallèles

VIENNALE, 50 ANS
(PUISSANCE DE LA PAROLE, PUISSANCE DE L'IMAGE)

La Viennale, Festival International du Film de Vienne, fête cette année son 50e anniversaire. Une telle date peut être l’occasion, ou pas, d’une célébration. En tous les cas, elle peut fournir un prétexte, un détonateur, un défi. Le défi d’offrir un aperçu, aussi modeste ou préliminaire soit-il, du travail de programmation du festival, de son histoire et de ses idées, et cela en complicité avec un festival avec lequel la Viennale se sent des liens forts. D’une certaine manière, le programme en cinq parties présenté ici est un projet commun au FIDMarseille et à la Viennale. Il tient du zigzag, du joint, d’une affinité d’attitudes et de lignes éditoriales. Bien qu’il puisse au premier abord sembler disparate, il est en fait imprégné de thèmes communs et même, ici et là, de connections souterraines. Il est une illustration de la manière dont l’espace, dans le cinéma, se transforme en durée et par là même en histoire. Il laisse se refléter les absences et les fantômes, les mémoires et les corps, ainsi que ce saut gigantesque du passé jusque dans le présent qui reste tapi comme une promesse par-delà chacun de ces films.
Les vues paysagères et les évocations historiques du duo Straub/Huillet autant que celles de Peter Nestler sont articulées aux explorations espace/temps de Klaus Wyborny et de Bruce Baillie. Elles sont également en rapport avec les montages d’image et de son kaléidoscopiques des oeuvres de Duras, Godard et Mozos ; et enfin, avec les deux très belles professions de foi, hybrides, narratives, de Miguel Gomes et de Jerry Lewis. Il y a là suffisamment de liens manifestes et aussi assez d’arbitraire dans cette sélection pour que puisse s’établir un rapprochement, modeste et peut-être même festif, entre deux festivals, entre Vienne et Marseille.

Hans Hurch,
directeur de la Viennale
 
FOS–SUR–MER
Peter Nestler
Suède / France, 1972, 24’
PUISSANCE DE LA PAROLE
Jean-Luc Godard
France, 1988, 25’
THE LADIES MAN
Jerry Lewis
États-Unis, 1961, 95’
     
ITINÉRAIRE DE JEAN BRICARD
Jean-Marie Straub et Daniéle Huillet
France, 2008, 40’
PICTURES OF THE LOST WORLD
Klaus Wyborny
Allemagne, 1974, 50’
TABU
Miguel Gomes
Portugal / Allemagne / France, 2012, 120’
     
LES MAINS NÉGATIVES
Marguerite Duras
France, 1978, 14’
RUINAS
Manuel Mozos
Portugal, 2009, 60’
VALENTIN DE LAS SIERRAS
Bruce Baillie
États-Unis, 1967, 10’
     
FaLang translation system by Faboba